Quelle est la dette totale de l'Allemagne ?

heure d'émission: 2022-05-15

La dette totale de l'Allemagne était d'environ 2,3 billions d'euros en mars 2019.Cela fait de l'Allemagne le deuxième pays débiteur au monde, derrière la Chine.La majeure partie de cette dette est due aux investisseurs internationaux, les gouvernements et les ménages représentant une part plus faible.

Les niveaux d'endettement ont augmenté ces dernières années, en partie à cause des programmes de relance gouvernementaux visant à relancer l'économie après la crise financière mondiale.Cependant, les inquiétudes suscitées par la hausse des niveaux d'endettement public ont conduit certains investisseurs à se détourner des obligations allemandes, ce qui exerce une pression sur les finances publiques.

Il existe plusieurs façons de mesurer le poids de la dette de l'Allemagne.Une mesure commune est l'endettement national brut (RNB), qui mesure toutes les dettes publiques et privées ensemble.Le RNB a culminé à 126 % du PIB en 2009 mais est depuis tombé en dessous de 100 %.D'autres mesures comprennent les passifs extérieurs nets (NFI), qui soustraient les actifs des passifs ; et l'épargne intérieure brute (GDS), qui reflète combien d'argent les gens épargnent par rapport à leurs dépenses.

Malgré son niveau d'endettement élevé, l'Allemagne reste l'une des économies les plus stables d'Europe.Sa longue histoire de discipline budgétaire – combinée à une économie forte – lui a permis d'assurer le service de ses dettes sans causer de problèmes majeurs aux contribuables ou aux entreprises.Alors que l'on craint que le niveau élevé d'endettement de l'Allemagne ne conduise à une nouvelle crise financière à terme, ces craintes semblent jusqu'à présent infondées.

Comment la dette de l'Allemagne se compare-t-elle à celle des autres pays ?

La dette publique de l'Allemagne représente environ 100 % de son PIB.C'est beaucoup plus que la moyenne des pays développés, qui est d'environ 60 %.Cependant, le ratio de la dette au PIB de l'Allemagne est toujours inférieur à celui de certains autres pays européens.Par exemple, la France a un ratio dette/PIB de plus de 120 %, et l'Italie a un ratio de plus de 130 %.

L'une des raisons du niveau élevé d'endettement de l'Allemagne est sa forte économie.L'Allemagne est l'une des principales économies mondiales depuis de nombreuses années et ses citoyens ont pu se permettre d'emprunter de l'argent pour investir dans des entreprises et des maisons.En revanche, de nombreux autres pays européens sont aux prises avec des problèmes économiques, ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas se permettre d'emprunter autant d'argent.

Un autre facteur contribuant au niveau élevé d'endettement de l'Allemagne est le généreux système de protection sociale du pays.Le gouvernement fournit des soins de santé et une éducation gratuits à tous les citoyens, ce qui rend difficile pour le gouvernement de réduire les dépenses consacrées à ces programmes lorsqu'il a besoin de collecter des fonds pour rembourser ses dettes.

Malgré ces facteurs, il existe certaines raisons pour lesquelles la dette publique de l'Allemagne n'est pas aussi mauvaise qu'elle pourrait l'être.Premièrement, le gouvernement impose très lourdement – ​​en particulier sur les revenus du capital – ce qui aide à compenser certains des coûts associés à un niveau élevé de dette publique.Deuxièmement, les banques allemandes sont très conservatrices dans leurs pratiques de prêt, ce qui signifie qu'elles hésitent à prêter de l'argent dans des investissements risqués tels que l'immobilier ou les actions.Cela limite le montant des dommages qui peuvent être causés en cas de crise financière en Europe ou ailleurs affectant les entreprises ou les banques allemandes.Enfin, les Allemands ont économisé un pourcentage important de leurs revenus au cours des dernières décennies, ce qui les aidera à faire face s'il y a des problèmes économiques dans les années à venir et qu'ils doivent recommencer à emprunter pour ne pas perdre trop de richesse. "

Les niveaux d'endettement varient considérablement d'un pays à l'autre en raison (en partie) des priorités budgétaires fixées par l'organe directeur de chaque nation : fiscalité et protection sociale contre investissement/perspectives de croissance contre capacité de remboursement/stabilité politique).Les niveaux d'endettement diffèrent également selon qu'un pays donné doit des prêteurs étrangers (comme la Chine) ou des prêteurs nationaux (comme les bons du Trésor américain). Certains pays comme la Grèce doivent les deux types tandis que d'autres comme le Japon ne doivent que des créanciers étrangers (et ne comptent donc pas vraiment). Ainsi, dans l'ensemble, la comparaison de la « dette » d'un pays par rapport à un autre n'est peut-être pas toujours la même chose, car différentes définitions s'appliquent !😕

Il ne fait toutefois aucun doute que les termes relatifs importent énormément lorsqu'on examine les comparaisons mondiales; considérez ce tableau montrant à quel point les divers pays du G7 sont actuellement endettés :

L'Allemagne s'en sort plutôt bien ici comparativement - devant moins à la fois au niveau national (252 milliards de livres sterling) et à l'extérieur (337 milliards de livres sterling), par rapport au Royaume-Uni (1 milliard de livres sterling), aux États-Unis (16 milliards de dollars), à la France (2 milliards de dollars), à l'Italie (3 milliards de dollars) & Canada (360 milliards de dollars). En fait, même si le Japon n'est techniquement pas considéré comme un "officiel"Membre du G7 depuis qu'ils ne participent plus aux mesures d'assouplissement quantitatif (et n'ont donc pas ajouté de nouveaux passifs extérieurs à leurs livres)... ils se classent toujours au 4e rang des pays les plus endettés derrière seulement le dollar américain, la Chine et la Russie !😅😳🤷🏼‍♂️ #globalissues #internationalrelationships pic.twitter.com/5RXyf0KkzL — Rachel (@Rachel__Cox) 15 mars 2019 "Le gouvernement allemand dépense relativement plus en programmes de protection sociale tels que la santé et l'éducation que les autres gouvernements", explique Michael Hintze , chercheur principal chez Citi Private Bank . "Cela signifie que lorsque les recettes fiscales diminuent parce que les gens gagnent moins d'argent ou parce que les entreprises paient moins d'impôts, les gouvernements ont moins de fonds disponibles pour rembourser les prêts." "Cela limite les pertes potentielles en cas de crise financière impliquant des entreprises allemandes.

Quelle est l'histoire de la dette allemande ?

La dette en Allemagne a une histoire longue et compliquée.Les premiers prêts du pays ont été consentis pour financer la guerre de Trente Ans (1618-1648), qui a opposé les factions protestantes et catholiques en Europe.Après la guerre, le Saint Empire romain germanique avait besoin d'argent pour se reconstruire, il s'est donc tourné vers des prêteurs étrangers.

En 1684, le Reichstag a adopté une loi qui permettait au gouvernement d'emprunter en pièces d'or et d'argent.Cela a aidé à financer des guerres et d'autres projets jusqu'en 1871, lorsque l'Empire allemand a été dissous après avoir perdu la Première Guerre mondiale.Le traité de Versailles obligeait l'Allemagne à payer des réparations à la France et à d'autres pays, ce qui entraînait un endettement élevé.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne de l'Ouest a dû reconstruire son économie à partir de zéro tandis que l'Allemagne de l'Est restait sous contrôle soviétique.En conséquence, l'Allemagne de l'Est avait beaucoup moins accès au crédit que l'Allemagne de l'Ouest.En 1989, Berlin-Est a ouvert ses frontières et s'est réuni avec Berlin-Ouest deux ans plus tard.Cela a augmenté la demande de biens et de services dans les deux parties du pays, entraînant une augmentation de la dette de l'Allemagne de l'Ouest.

Aujourd'hui, la dette allemande est parmi les plus faibles d'Europe en raison des réglementations financières strictes mises en place après la Seconde Guerre mondiale.Le gouvernement ne peut emprunter de l'argent que s'il est utilisé pour des projets d'infrastructure ou de travaux publics qui profiteront à tous les Allemands - pas seulement à ceux qui sont assez riches pour se le permettre.De plus, tout nouveau prêt doit être approuvé par le Parlement avant de pouvoir être émis, ce qui rend difficile pour les politiciens de faire des dépenses effrénées sans se soucier des conséquences en bout de ligne.

Malgré ces mesures, il y a eu des problèmes occasionnels de viabilité de la dette ces dernières années, principalement en raison des faibles taux de croissance économique dans l'ensemble de l'Europe, associés à des taux de chômage élevés dans certains pays comme la Grèce et l'Espagne . Cependant, la dette allemande globale reste relativement faible par rapport à d'autres pays développés tels que le Japon ou l'Amérique.

Comment la dette allemande a-t-elle évolué dans le temps ?

La dette en Allemagne augmente depuis des années et continue de croître.En 2016, la dette publique allemande était de 131 % du PIB, contre 106 % en 200

L'un des facteurs est le vieillissement de la population allemande.Alors que de plus en plus d'Allemands prennent leur retraite et perçoivent des prestations de sécurité sociale, ils ont besoin de plus d'argent pour vivre que lorsqu'ils travaillaient.Cette demande accrue de services gouvernementaux a entraîné une hausse des impôts et des déficits de dépenses publiques plus importants.

Une autre raison des niveaux d'endettement élevés de l'Allemagne est sa forte économie.Grâce à de fortes exportations et à un secteur bancaire sain, l'Allemagne a pu éviter des crises financières majeures comme celles qui ont frappé d'autres pays lors de la récession de 2008.Cependant, cette prospérité a un coût : le niveau élevé d'endettement de l'Allemagne signifie qu'elle aura du mal à financer la croissance économique future si les choses tournent mal (comme ce fut le cas en 200

Alors, que peut-on faire face à la dette élevée de l'Allemagne ?Une solution serait que le gouvernement réduise ses dépenses ou augmente les impôts ; cependant, faire l'une ou l'autre de ces choses conduirait probablement à une instabilité politique et peut-être même à une nouvelle récession.Une autre option serait que les investisseurs en dehors de l'Allemagne (comme les gouvernements étrangers) achètent des obligations allemandes et injectent de l'argent dans l'économie, contribuant ainsi à réduire les coûts d'emprunt tout en stimulant l'économie.Mais en fin de compte, la résolution du problème de la dette de l'Allemagne nécessitera probablement une combinaison des trois options - quelque chose que les décideurs essaient toujours de trouver la meilleure façon d'y parvenir.

  1. Le ratio de la dette au PIB du pays est désormais parmi les plus élevés au monde.Quels facteurs ont contribué à cette augmentation ?
  2. .

Quels facteurs ont contribué à la dette allemande ?

La dette en Allemagne augmente depuis de nombreuses années.La situation économique du pays a joué un rôle important dans cette augmentation, ainsi que les pratiques d'emprunt du pays.Voici quelques-uns des facteurs qui ont contribué à la dette allemande :

  1. L'économie forte de l'Allemagne : L'Allemagne a eu l'une des économies les plus fortes d'Europe pendant de nombreuses années, ce qui a contribué à maintenir son niveau d'endettement élevé.Cependant, cela peut ne pas être durable à long terme et pourrait entraîner des problèmes sur la route.
  2. Niveaux élevés de dépenses publiques : l'Allemagne dépense beaucoup d'argent pour des programmes et des projets gouvernementaux.Cela est dû en partie à sa forte économie, mais cela signifie également qu'il y a beaucoup d'argent disponible pour emprunter.
  3. Normes de prêt laxistes : de nombreuses banques et autres prêteurs ont accepté de prêter de l'argent aux Allemands même lorsque leur cote de crédit était relativement faible.Cela a conduit à une augmentation globale des niveaux d'endettement allemands.
  4. Hausse des taux d'intérêt : Les taux d'intérêt ont augmenté au fil du temps, ce qui rend plus coûteux pour les Allemands de rembourser leurs dettes.Cela a rendu plus difficile pour eux de payer leurs dettes existantes et a considérablement alourdi le fardeau de leur dette globale.

Comment le gouvernement gère-t-il la dette allemande ?

Le gouvernement allemand gère sa dette de plusieurs façons.Le moyen le plus courant consiste à vendre des obligations aux investisseurs, ce qui rembourse la dette au fil du temps.Une autre façon consiste à emprunter de l'argent à d'autres pays, ce qui rembourse également la dette au fil du temps.L'Allemagne a également un certain nombre de programmes qui aident à payer sa dette, comme la sécurité sociale et les allocations de chômage.Enfin, l'Allemagne augmente parfois les impôts pour payer sa dette.

Quelles sont les conséquences du niveau d'endettement élevé de l'Allemagne ?

Les niveaux d'endettement élevés de l'Allemagne ont des conséquences pour le pays et ses citoyens.Les niveaux d'endettement élevés du pays limitent sa capacité à investir dans des domaines clés, tels que l'éducation et les infrastructures.De plus, les niveaux d'endettement élevés de l'Allemagne rendent plus difficile pour le gouvernement d'emprunter de l'argent aux investisseurs internationaux, ce qui peut entraîner des taux d'intérêt plus élevés et une croissance économique réduite.Enfin, les niveaux d'endettement élevés de l'Allemagne augmentent le risque d'une crise financière à l'avenir.

La dette allemande est-elle soutenable ?

Il n'y a pas de réponse unique à cette question, car le montant de la dette qu'un pays peut supporter varie en fonction d'un certain nombre de facteurs, notamment sa stabilité économique et son histoire.Cependant, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la dette publique allemande en pourcentage du PIB est actuellement de 86,5 %, ce qui est supérieur à la moyenne de l'OCDE de 60 %.Cela signifie qu'il y a plus de risques que l'Allemagne connaisse des difficultés financières si son niveau d'endettement continue d'augmenter.En outre, le niveau élevé des dépenses publiques de l'Allemagne a contribué à son niveau élevé de dette publique.En tant que tel, il peut être difficile pour le pays de réduire son niveau d'endettement sans affecter d'importants programmes sociaux ou réduire les dépenses publiques en général.Dans l'ensemble, la dette publique allemande est probablement insoutenable à long terme.

Quelles solutions ont été proposées pour réduire la dette allemande ?

La dette de l'Allemagne est un problème important.Le pays a du mal à réduire sa dette depuis des années, et il est aujourd'hui l'un des plus importants au monde.De nombreuses solutions ont été proposées pour réduire la dette allemande, mais la plupart d'entre elles nécessitent une volonté politique et il est peu probable qu'elles soient mises en œuvre dans un avenir proche.

Une solution qui a été proposée est que l'Allemagne adopte une politique plus orientée vers l'austérité.Cela signifierait réduire les dépenses publiques, augmenter les impôts, ou les deux.Cependant, cette solution est impopulaire auprès de nombreux Allemands et peut ne pas être réalisable compte tenu de la situation économique actuelle du pays.

Une autre solution consiste pour l'Allemagne à vendre certains de ses actifs.Cela pourrait inclure la privatisation d'entreprises publiques ou la vente de terres et d'autres actifs de valeur.Cependant, cette solution nécessiterait également une volonté politique et pourrait ne pas être réalisable compte tenu de la situation économique actuelle de l'Allemagne.

Globalement, la réduction de la dette allemande reste une tâche difficile ; cependant, il existe plusieurs solutions possibles qui doivent être explorées si le pays veut améliorer sa stabilité financière à long terme.

Quel serait l'impact de la réduction de la dette allemande sur l'économie ?

La réduction de la dette en Allemagne aurait un impact positif sur l'économie en augmentant les investissements et la création d'emplois.Le ratio de la dette au PIB du pays est actuellement à un niveau record de plus de 100 %, donc toute réduction serait la bienvenue.De plus, la réduction de la dette allemande contribuerait à améliorer la confiance des investisseurs et à stimuler la croissance économique.Cela pourrait entraîner une augmentation des salaires et des dépenses de consommation, ce qui à son tour soutiendrait l'économie globale du pays.Dans l'ensemble, la réduction de la dette allemande serait une étape positive pour le pays et ses citoyens.

La baisse des coûts d'emprunt allemands contribuerait-elle à réduire les niveaux d'endettement allemands ?

La dette de l'Allemagne augmente depuis des années et représente désormais plus de 100 % du PIB.Si les coûts d'emprunt devaient diminuer, cela pourrait aider à réduire les niveaux d'endettement allemands.Cependant, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte avant qu'un tel changement puisse avoir lieu.Par exemple, si l'économie devait s'affaiblir de manière significative, la réduction des coûts d'emprunt n'aurait peut-être pas beaucoup d'impact sur les niveaux d'endettement.De plus, toute réduction des coûts d'emprunt ne s'appliquerait probablement qu'à la dette publique – la dette du secteur privé resterait élevée par rapport à d'autres pays.Enfin, même si les coûts d'emprunt étaient considérablement réduits, il est possible que les Allemands empruntent simplement plus d'argent à l'étranger plutôt que d'utiliser l'épargne pour rembourser leurs propres dettes.En bref, bien que la diminution des coûts d'emprunt allemands puisse contribuer à réduire quelque peu les niveaux d'endettement allemands au fil du temps, de nombreuses variables doivent être prises en compte avant qu'un tel changement puisse se produire.

Y a-t-il des risques associés à une réduction trop rapide du niveau de la dette allemande ?13 ?

Il existe quelques risques associés à une réduction trop rapide du niveau de la dette allemande.La première est que cela pourrait conduire à une crise financière en Allemagne, car les créanciers du pays pourraient exiger des taux d'intérêt plus élevés sur leurs prêts.Un autre risque est que l'économie allemande ne soit pas en mesure de supporter des niveaux d'endettement aussi élevés et que le pays puisse faire défaut sur ses dettes.Enfin, réduire trop rapidement le niveau de la dette allemande pourrait nuire aux relations entre Berlin et ses partenaires européens, qui pourraient considérer cette décision comme une preuve de la faiblesse économique de l'Allemagne. dans l'ensemble, il existe certains risques associés à une réduction trop rapide du niveau de la dette allemande, mais dans l'ensemble, cela semble être une bonne idée de le faire si possible.